rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://e-studeo.fr/data/fr-articles.xml

logo.gif

Thème 1 : Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux

 La synthèse du cours   Nettement plus




NathanReflexeEco.gif
 Source : ressources NATHAN Réflexe



 

1. LES CHOIX ECONOMIQUES

 
 
  1. Qu’est-ce qu’un choix économique ?

L’économie a pour but la satisfaction des besoins avec des ressources.

  1. Les besoins

Un besoin est ce qui est nécessaire à un individu. Traditionnellement, on distingue les besoins primaires et les besoins secondaires.

Les besoins primaires sont ceux indispensables à la vie (manger, boire, respirer, aussi appelés besoins physiologiques). Ces besoins sont limités (une fois la personne rassasiée, le besoin de nourriture disparait) et dépendent globalement de la taille de la population.

Les besoins secondaires sont non indispensables à la vie (se distraire, téléphoner, s’instruire, etc.). Ils sont par nature illimités et dépendent de la société dans laquelle nous vivons. On les appelle aussi besoins sociaux ou psychologiques. 

  1. Les ressources

Les ressources sont les biens permettant de satisfaire les besoins. Les économistes distinguent les biens libres et les ressources rares.

Les biens libres sont en quantité illimitée et permettent de satisfaire un besoin sans intervention humaine (air, lumière du soleil, par exemple).

Les ressources rares sont en quantité limitée et demandent un travail humain pour satisfaire un besoin. Par exemple, le pétrole, bien qu’en grande quantité, n’est pas infini et demande extraction, raffinage pour pouvoir être utilisé par l’homme. La plupart des ressources sont rares.

  1. L’économie, science des choix

Face à des besoins illimités et à des ressources limitées, il faut faire des choix, des arbitrages. C’est le rôle de la science économique qui étudie la façon de satisfaire des besoins illimités grâce à des ressources rares. Elle étudie plus particulièrement la production, la répartition et la consommation.

  1. Que produire ?

Il faut transformer des ressources rares en biens ou services permettant de satisfaire des besoins. C’est le but de la production.

  1. Qui décide de la production ?

Les économistes classiques pensent que les entreprises répondent à la demande des consommateurs. Ceux-ci expriment leurs besoins et l’entreprise produit les biens ou services nécessaires. Le client est donc le «  roi », celui qui dirige.

J.K. Galbraith ne croit pas au pouvoir du consommateur. Pour lui, les entreprises, grâce à la communication et à la publicité leur, dictent leurs besoins. Elles créent le produit et l’imposent aux clients. C’est la «  filière inversée ».

 

  1. Une remise en cause du modèle productiviste

Devant l’épuisement des ressources non renouvelables et les fortes inégalités de niveau de vie, certains préconisent la « décroissance », c'est-à-dire moins produire et moins consommer.
Cette décroissance de la production n’est pas sans poser des problèmes d’emplois et de choix économiques : quels besoins satisfaire en priorité ?

  1. Comment répartir la richesse ?

Le programme de Sciences de gestion aborde la question de la création de différentes formes de valeur et de sa répartition.

Une fois la production faite, il faut répartir la richesse créée par cette production, mais cette répartition n’est pas l’objet d’un consensus et est très inégalitaire.

  1. La répartition de la richesse, source de désaccords

Dans un premier temps, la richesse va se partager entre les agents économiques ayant permis sa création : les travailleurs, les propriétaires du capital technique et l’État. C’est la répartition primaire.
Cette répartition est source de conflit, il n’y a pas d’accord sur le pourcentage de répartition. Chacun des facteurs de production va lutter pour essayer d’obtenir une part plus importante, mais cela se fait au détriment des autres agents.
La répartition est donc toujours conflictuelle et est souvent remise en cause.

  1. La nécessaire redistribution des revenus

La répartition primaire est source d’inégalités : certains agents ont plus que d’autres et certains ménages inactifs sont exclus de cette répartition.
L’État, pour assurer une certaine cohésion sociale et un fonctionnement harmonieux de la société, va effectuer des opérations de redistribution : c’est la répartition secondaire.

Il s’agit de prélever des impôts et taxes sur les plus aisés pour verser des prestations aux agents qui en ont besoin.
Cette redistribution demande de nombreux arbitrages : quel degré d’inégalité accepter ? Quels impôts et taxes prélever ? Quelles prestations verser ?

  1. Comment dépenser ses revenus ?

Une fois les revenus distribués, les agents économiques vont les utiliser. Ils ont le choix entre une consommation immédiate ou effectuer des investissements.

  1. La consommation

Les revenus vont servir aux ménages à acquérir des biens et des services permettant de satisfaire leurs besoins. Ils vont, dans un premier temps, satisfaire les besoins essentiels (nourriture et logement) et, dans un second temps, avec le reste du revenu, satisfaire d’autres besoins.
Chaque ménage devra faire des choix dans l’utilisation de son revenu pour maximiser les besoins satisfaits.   

  1. L’investissement

Plutôt que de consommer, l’agent économique peut décider d’investir : c'est-à-dire d’acquérir des moyens de production (machines, locaux, etc.). Grâce à ces biens, il sera possible de produire des biens ou services permettant de satisfaire des besoins et d’en tirer un profit.
Ici encore, les calculs économiques (comparaison des coûts et des revenus espérés) permettent de prendre des décisions.

 


 
Net-tement plus
     
     
     

 


Date de création : 28/08/2012 @ 17:53
Dernière modification : 04/09/2013 @ 19:26
Catégorie : Economie Droit - Economie 1ère
Page lue 17896 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Réaction n°9 

par xiaozheng le 17/12/2020 @ 07:04

off white jordan 1
nike lebron shoes
balenciaga sneakers
supreme t shirt
jordan 1 low
lebron james shoes
spongebob kyrie 5
yeezy 500
cheap jordans
yeezy boost 350
pandora
golden goose sneakers
authentic jordans
yeezy
golden goose outlet
stone island jacket
golden goose shoes
yeezy
yeezys
off white
balenciaga shoes
kyrie 5 spongebob
off white
golden goose slide
birkin bag
jordans shoes
yeezy boost 350 v2
adidas yeezy
golden goose francy
kevin durant shoes
curry 7 shoes
kenzo hoodie
supreme clothing
supreme
kd shoes
off white
birkin bag
yeezy supply
kobe 11
jordan shoes
yeezy
supreme clothing
yeezy boost 380
jordan shoes
adidas yeezy
kobe shoes
jordans
kyrie irving shoes

Réaction n°8 

par daviddaviddavid le 18/10/2020 @ 06:37

Nike Air Max 270
Skechers Sandals
Lacoste Outlet
Supreme T Shirt
Adidas Nmd
Juicy Couture
Puma Trainers Womens
Karen Millen Dresses
Lauren Ralph Lauren
Tory Burch Sandals
Pandora Charms
Ralph Lauren Canada
Ecco Shoes Women
Aldo Sandals
Converse All Star
Burberry Outlet
Adidas NMD
Fila Disruptor
Air Max 270
Skechers Sandals
Vans
Puma Outlet
Tommy Hilfiger Dresses
Supreme T Shirt
Off White Tee
Tommy Hilfiger Outlet
Pandora Clearance
Keen Shoes
Under Armour Canada
Lululemon Black Friday
Geox Canada
Skechers Outlet
Fitflop Canada
Supreme Clothing
Keds Tennis Shoes
Keen Shoes Canada
Red Bottoms
Prada Shoes
Ralph Lauren Canada
Yeezy Boost 700
Vans Outlet
Hydro Flask Sale
Birkenstock
Longchamp Handbags
Juicy Couture Outlet
Dolce And Gabbana Sneakers
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 ] SuivantFin
Espace VIP

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret
wgYt6r
Recopier le code :


  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Texte à méditer :  

"Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette." 

  
John ADAMS
Texte à méditer :  

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." 

  
MONTESQUIEU
Texte à méditer :  

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." 

  
Winston CHURCHILL
Texte à méditer :  

"On n’est jamais mieux gouverné que lorsqu’il n’y a pas de gouvernement" 

  
Jean-Baptiste SAY
Texte à méditer :  

"Une idée fausse mais claire et précise aura toujours plus de puissance dans le monde qu'une idée vraie mais complexe"

  
Alexis De TOCQUEVILLE
Texte à méditer :  

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé"

  
Alan GREENSPAN
Texte à méditer :  

"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" 

  
Milton FRIEDMAN
Texte à méditer :  

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence"

  
Frédéric BASTIAT
Texte à méditer :  

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" 

  
Alexandre SOLJENITSYNE
Texte à méditer :  

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles"

  
Paul SAMUELSON
Texte à méditer :  

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain"

  
Helmut SCHMIDT
Texte à méditer :  

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" 

  
Margaret THATCHER
Texte à méditer :  

"L'offre créée sa propre demande" 

  
Jean-Baptiste SAY
Texte à méditer :  

"La récession c'est quand votre voisin perd son emploi; la dépression c'est quand vous perdez le vôtre" 

  
Harry S. TRUMAN
Texte à méditer :  

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" 

  
Jean-Baptiste COLBERT
Texte à méditer :  

"Casser l’inflation se fait toujours au détriment de l’emploi" 

  
Nicholas KALDOR
Texte à méditer :  

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" 

  
Henry FORD
Texte à méditer :  

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" 

  
Henry FORD
Texte à méditer :  

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin"

  
Gaston BACHELARD
Texte à méditer :   « Nous aurons le destin que nous aurons mérité.  »   Albert EINSTEIN
Texte à méditer :   « L'enseignement devrait être ainsi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimable mais jamais comme une contrainte pénible.  »   Albert EINSTEIN
Texte à méditer :   « C'est le rôle essentiel du professeur d'éveiller la joie de travailler et de connaître.  »   Albert EINSTEIN
Texte à méditer :   "À l'usine, nous fabriquons des cosmétiques; dans les boutiques nous vendons de l'espoir."   Charles H. REVSON
Texte à méditer :  

« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »   Albert EINSTEIN

Texte à méditer :   "Il n'y a qu'un patron: le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu'à l'employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs."   Sam WALTON
Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
Articles - Réactions Articles